Les origines du Reiki Usui

Les origines du Reiki Usui

En 1922, après 21 jours de jeûne et de méditation sur le mont Kurama Yama, Mikao Usui reçu une « inspiration » et pris conscience de ses dons de guérisseur.

Dans un premier temps, il en fit profiter son entourage dans un premier temps. Puis, sa réputation grandissant, il fonda la Usui reiki ryoho Gakkai, association existant encore de nos jours au Japon. Sur la stèle funéraire de Mikao Usui il est précisé qu’entre 1922 – l’année de son satori – et sa mort en 1926, il a initié plus de 2 000 personnes, dans un but thérapeutique pour la majorité d’entre elles. Parmi ces 2 000 personnes, près de 70 ont passé le deuxième degré et parmi ces 70 personnes, 19 ont obtenu la Maîtrise. Ses bases d’enseignement reposaient sur les « Reiju » (harmonisation ravivant la connexion spirituelle) et la pratique quotidienne des cinq idéaux du Reiki :

Juste pour aujourd’hui
Je me libère de toute préoccupation
Juste pour aujourd’hui
Je me libère de toute colère
Juste pour aujourd’hui
Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions
J’honore mes parents, mes professeurs, mes aïeux
Juste pour aujourd’hui
Je vis ma vie honnêtement
Juste pour aujourd’hui
Je respecte la Vie autour de moi sous toute forme

Mikao Usui est décédé le 9 Mars 1926 d’une attaque cérébrale.

La Lignée

« La lignée est une chaîne de transmission ininterrompue de Maître à Maître.
Elle assure en fait, une protection capitale, elle maintient l’authenticité et la pureté de l’enseignement.
On reconnaît un Maître au Maître qui fût le sien.
Il ne s’agit pas de préserver un savoir fossilisé et ritualiste, mais de transmettre de cœur à cœur et d’esprit à esprit, une sagesse essentielle et vivante, ainsi que l’habileté et la puissance de ses méthodes. »

Sogyal Rinpoché